samedi 16 novembre 2013

Comment Soulager Une Cruralgie

Comment soulager une cruralgie

Douleur à l'avant de la cuisse, qui commence souvent dans le bas du dos et les fesses et se propage par le biais de la cuisse et peut aller jusqu'à l'avant de la perna.
Pode fomigueiro être accompagné par des douleurs dans la région d'une sensibilité de la peau inférieure au toucher et une réduction de la résistance de la cuisse.
Parce que ça fait mal
comment soulager une cruralgie »est une douleur à l'avant de la jambe résultant d'une lésion du nerf crural.
As racines nerveuses touchées sont les 3e et 4e racines lombaires L4 (L3e), 
 innervant la cuisse. 
Causes et conséquences globales sont les mêmes que pour la sciatique avec la particularité encore mal connue:cruralgie provoque des douleurs plus sévères et plus frequênça qui se posent au cours de la nuit de la sciatique.
Que peut faire le reste fazer.
Faça des traitements absolus:
 les mêmes que la sciatique.
Aller chez le médecin.
Je peux aussi être utile!

Traitement Cruralgie

traitement cruralgie
En présence du cruralgie qu'il est nécessaire de prescrira analgésiques (antidouleurs) et d'anti-inflammatoires. Médicaments anti-inflammatoires ne devraient pas être gentil pour commencer, puis, s'il n'y a pas de contre-indications (diabète, la faiblesse des os, la démenceles interactions médicamenteuses) Médicaments (stéroïdes: cortisone
 ).
traitement cruralgie
 
Certaines équipes ont médicaux recommandent infiltrations, qui ne devraient jamais être proposés en première intention.

Manipulation (la médecine manuelle ostéopathique) donnent habituellement d'excellents résultats.

Il il n'existe pas contre les contre-indications absolues à manipulations vertébrales condition qu'ils soient effectués par un ostéopathe médecin.

L'intérêt étant la prise en considération du dossier clinique du patient et des antécédents de celui-ci.
La mésothérapie donne également d'excellents des résultats si vous injectez pas des produits corticoïdes (hostacortin).
  Dans certains cas surtout lorsqu'il ya une tumeur qui inhibent la au fonctionnement normal d'un nerf, la chirurgie est parfois programmer dans des mains expertes.

jeudi 30 mai 2013

Cruralgies – Tout savoir

Cruralgies – Tout savoir
Les cruralgies sont des douleurs aiguës perçues sur le trajet du nerf crural. La manifestation d’une cruralgie tout comme ses origines font souvent penser à une sciatique. La propagation de la douleur peut atteindre le genou voire le tibia et dépend de la racine nerveuse qui est touchée
De nombreux symptômes et un diagnostic complexe
Le sujet se plaint d’une douleur touchant la zone extérieure d’une hanche, le devant de la cuisse et l’aine et peut donner lieu à une insensibilité de la peau, voire à la survenue de douleurs violentes à un simple contact. Les cruralgies peuvent être importantes et perturber le sommeil. La cruralgie peut trouver son origine dans une arthrose postérieure ancienne ou une hernie discale. Dans sa forme la moins grave, elle s’estompe après 5 à 6 semaines. Il peut s’agir aussi de douleurs par compression d’un nerf. Les formes plus graves peuvent être dues à un tassement des disques lombaires (discopathie dégénérative), une spondylodiscite, un rétrécissement du canal rachidien ou une infection discale voire à des métastases dues à une atteinte osseuse (cancer).
L’interrogatoire du patient permet de dater le début des cruralgies, de localiser précisément la douleur et d’en mesurer l’intensité. L’examen clinique effectué par un médecin généraliste ou un rhumatologue est simple et permet d’en confirmer la présence. Il s’agit d’un examen appelé signe de Léri. Si le signe de Léri est positif, le patient est soumis à des examens complémentaires (scanner, IRM) afin que soit précisée la cause exacte des cruralgies (pathologie vertébrale, hernie discale, etc.).
Un traitement parfois long
Le traitement des cruralgies dépend de leur cause. Certains sont efficaces : c’est le cas du traitement de la hernie discale qui consiste en un repos de quelques jours suivi d’une intervention chirurgicale. Dans certains cas, le médecin prescrit des infiltrations, de la mésothérapie, voire une rééducation. Pour une discopathie dégénérative, des disques artificiels peuvent remplacer les disques vertébraux abîmés. Dans d’autres cas plus complexes qui n’autorisent pas d’intervention chirurgicale ou ne peuvent être soignés, le traitement consiste en une prise en charge de la douleur par neurostimulation car analgésiques et anti-inflammatoires n’ont aucun intérêt
Il n’existe pas de mesure de prévention des cruralgies

Source : http://www.topsante.com/dico/cruralgies-8263

Les formes de la cruralgie et symptômes

Les formes de la cruralgie et symptômes
Le diagnostic de la cruralgie est purement clinique. Les signes sont le plus souvent évidents et facilement détectés
Quel est le symptôme de la cruralgie
Il est reconnu par la topographie de la douleur décrite par le patient. Le symptôme de la cruralgie commence par une douleur au niveau lombaire irradiant le long du membre inférieur. La douleur peut être mécanique ou inflammatoire. Des sensations de chaleurs ou de brulures peuvent surgir, et dans certain cas, il est difficile de courber le dos ou de se lever de sa chaise
La cruralgie est accompagnée de signes neurologiques tels des paresthésies au niveau de la région douloureuse, une hypoesthésie superficielle et/ou profonde, une absence de reflexe et des déficits moteurs. Chez l’homme, elle peut être à l’origine d’une absence de sensation ou au contraire d’une exagération des organes génitaux externes
Quel est le syndrome rachidien au niveau de la cruralgie
Il se caractérise dans la cruralgie, par des douleurs au niveau des vertèbres lombaires ou lombalgie.  Les personnes atteintes de cruralgie ont une habitude de courber le dos. Cette position est dite antalgique, elle attenue la douleur. Au fur et à mesure que la maladie évolue, les lombaires deviennent raides. En examinant le patient, le médecin effectue quelques séries d’épreuves pour retrouver le signe de Lasègue inversé ou signe de Leri positif, qui sont des symptômes typiques
Quels sont les principes du traitement de la cruralgie
Le traitement de la cruralgie dépend de sa cause. L’étiologie qui se présente le plus fréquemment est l’hernie discale. C’est une luxation intervertébrale par rupture ligamentaire entrainant la sortie du noyau des disques vers l’extérieur. Le traitement médical est l’apanage des formes habituelles
Le patient atteint de la cruralgie doit impérativement avoir un repos au lit, en plus des antalgiques et des anti-inflammatoires. Si ce n’est pas suffisant, le médecin  pourra faire prescrire des infiltrations épi ou intra durales de corticoïdes. Les traitements physiques sont prescrits dans la prévention des récidives : lombostat, rééducation rachidienne avec verrouillage lombaire, adaptation du travail à la maladie
Le  traitement radical de la cruralgie est indiqué dans les formes trainantes ou récidivantes malgré un traitement médical rigoureux. L’existence de complications comme l’apparition d’une paralysie, est une indication formelle d’une intervention chirurgicale. A l’exception des complications, le choix des méthodes n’est pas codifiée
La chirurgie au cours d’une cruralgie consiste à une exérèse de la hernie, un curetage discal, chimionucléolyse à la papaïne en l’absence d’allergie ou d’exclusion herniaire, ou une nucléotomie percutanée à visée decompressive
Source : http://www.novia-sante.fr/actualite-sante/cruralgie-symptomes.html

Cruralgie et ostéopathie

Cruralgie et ostéopathie


Qu'est-ce qu'une cruralgie

La cruralgie est une douleur nerveuse que l'ostéopathie traite en libérant les muscles et autres structures à l'origine de la compression du nerf crural (anciennement nerf fémoral, c'est-à-dire du fémur).
La cruralgie est une pathologie à rapprocher de la névralgie cervico-brachiale, de la sciatique ou encore de la névralgie d'Arnold.
En effet, comme dans cette dernière, la douleur nerveuse qui touche, cette fois, la partie externe de la hanche, l'aine et la face avant de la cuisse est due à une compression ou à une irritation nerveuse. Cette fois, c'est le nerf crural qui est touché.
La douleur augmente lors de :
    la toux ;
    la défécation ;
    de façon générale en position assise.
La cruralgie peut également s'accompagner de paresthésies (fourmillements et perte de sensibilité) au niveau des membres inférieurs. Une perte de force musculaire y est généralement associée.
Ostéopathie et cruralgie
Pour un ostéopathe comme pour un médecin, une cruralgie est due à l'irritation ou à la compression du nerf crural. La différence de l'approche réside dans la considération qu'a l'ostéopathe de l'origine de cette compression.
Pour lui, l'irritation ou la compression d'un nerf résulte d'une dysfonction, d'un problème qu'il faut déceler en amont. La cruralgie n'est qu'une résultante, en fin de parcours, de cette lésion primaire.
Trouver l'origine de la cruralgie
L'ostéopathe disposera de plusieurs éléments lui permettant de remonter à l'origine de la cruralgie :
    l'anamnèse (interrogatoire pratiqué en début de consultation) ;
    les examens complémentaires (électromyogramme, IRM, scanner, etc.) ;
    l'examen clinique pratiqué en cabinet :
        tests d'extension (Lasègue inversé),
        test du réflexe rotulien (percussion avec un petit marteau qui amène une flexion involontaire et automatique du genou) ;
    les tests ostéopathiques
Interprétation des résultats
Si le diagnostic n'était préalablement posé, l'ostéopathe, grâce à l'anamnèse, pourra déjà indiquer qu'il s'agit d'une cruralgie. Les douleurs éprouvées par le patient orienteront le thérapeute sur l'origine probable du blocage
Par exemple, si la douleur se situe à la partie externe de la fesse, à la face antérieure de la cuisse et/ou à la face interne du genou, l'ostéopathe saura que c'est la racine L3 du nerf crural qui est impliquée. Si c'est la racine L4 qui est touchée, les douleurs seront alors réparties dans la fesse, sur le côté externe de la cuisse, au-dessus du genou jusqu'au-dessus du pied
Tous les éléments fournis par le patient auront leur importance. En effet, si le patient souffre de constipation, par exemple, traiter le côlon descendant sera certainement nécessaire pour lever d'éventuelles compressions s'exerçant sur les nerfs
De même, ce type de trouble digestif retentit sur les vertèbres lombaires. Dans le cadre d'une cruralgie, il s'avérera indispensable de leur rendre leur mobilité. Cependant, cette correction ne sera que passagère si le côlon n'est pas lui aussi pris en compte
    Les examens médicaux, s'il y en a, permettent d'objectiver le ressenti du patient. Parfois, ceux-ci sont pauvres en information, mais ils permettent au praticien d'avoir une petite idée de la physionomie des tissus avec lesquels il va entrer en contact.
    Les tests ostéopathiques (qu'ils soient structurels, fonctionnels, viscéraux ou crâniens) permettent de déterminer de façon palpatoire les zones à corriger
Traitement ostéopathique de la cruralgie
Le traitement ostéopathique de la cruralgie portera sur la libération des zones de compression situées aussi bien à l'origine du nerf que sur l'ensemble des structures susceptibles de le comprimer sur son trajet
Au niveau lombaire
Le traitement à effectuer au niveau lombaire consistera à rendre leur mobilité aux vertèbres L2/L3/L4, là où émerge le nerf crural. Si une hernie discale est à l'origine de la cruralgie, il faudra la traiter avant toute autre chose
En cas d'arthrose, l'ostéopathe fera en sorte de redonner un bon équilibre postural afin de limiter ses conséquences
Moins graves, mais tout aussi handicapantes, les lésions ostéopathiques lombaires devront être traitées en particulier les vertèbres placées en rotation et en inclinaison
Le traitement vertébral pourra être une manipulation classique ou une technique fonctionnelle

Source : http://osteopathie.comprendrechoisir.com/comprendre/cruralgie-osteopathie

Connaitre et combattre la cruralgie

Connaitre et combattre la cruralgie
La cruralgie est une douleur intense provoquée par une atteinte des racines du nerf crural. La cruralgie est très proche, dans ses causes, ses manifestations et ses traitements de l'atteinte du nerf sciatique
Causes
La cruralgie est provoquée par une atteinte des racines du nerf crural (la jonction du nerf crural au niveau de la moelle épinière). Le nerf crural commande la sensibilité et la mobilité de la surface intérieure de la jambe. De très nombreuses pathologies affectant le dos peuvent provoquer une cruralgie
Hernie discale : la hernie va provoquer le pincement du nerf crural et déclencher la douleur
Tumeur: l'origine tumorale de la cruralgie est rare. La masse tumoral, qui peut être benigne ou maligne, comprime le nerf crural au sein de la moelle épinière
Spondylodiscite, épidurite: il s'agit dans les deux cas d'une infection des disques lombaires
Discopathie dégénérative: tassement progressif des disques lombaires
Sténose du canal rachidien : il s'agit d'un rétrécissement du canal de passage des nerfs au niveau du rachis lombaire
>>> voir: causes de la cruralgie
Symptômes
La cruralgie se manifeste par l'apparition de zone douloureused au niveau des coté extérieurs de la hanche, de 'l'aine et le devant de la cuisse. La douleur est accrue ou réveillée en position assise, au moment de la défécation ou en cas de toux. La douleur peut s'étendre aux organes sexuels, particulièrement chez l'homme. D'autres symptômes comme des zones d'allodynie ( zones très sensibles qui peuvent déclancher une douleur vive même en cas de contact mineur), une anesthésie ( perte totale de sensibilité au niveau d'une zone de la peau) ou des paresthésies peuvent apparaitre.
>>> voir: symptômes de la cruralgie
Diagnostic
La cruralgie peut être diagnostiquée par un médecin généraliste ou un rhumatologue à la suite d'un questionnaire sur la nature et la localisation de la douleur. Le diagnostic est ensuite posé avec certitude par des procédures d'examen appelées signe de Léri et signe du crural
En cas de diagnostic positif, des examens d'imagerie médicale visant à découvrir la pathologie du dos à l'origine de la cruralgie seront généralement prescrit. Le plus souvent il s'agira d'une IRM ou d'une radiographie du dos. >>> voir: diagnostic de la cruralgie
Prévention
Il y a peu de règles de prévention applicables à la cruralgie. Les métiers entrainant une forte contrainte au niveau du dos (port de charges lourdes etc) accroissent le risque de hérnie discale et donc le risque de cruralgie. Le tabac, en affectant la micro circulation au niveau des disques lombaires peut aussi favoriser le tassement ou l'usure des disques et aggraver l'évolution d'une discopathie.
Traitement
Le traitement est identique à celui de la sciatique. En cas de crise:
Repos absolu pendant une période ne devant pas excéder 1 ou 2 jours. En effet, un repos prolongé va affaiblir les structures musculaires soutenant la colonne vertébrale et augmenter le risque de récidive. Dans certains cas, une intervention chirurgicale au niveau de la colonne vertébrale peut supprimer la cause de la compression du nerf crural et soulager la douleur et les symptômes de cruralgie
Source : http://www.cruralgie.org/

vendredi 24 mai 2013

Soulagez votre Cruralgie et votre Dos Sans Substances, Sans Efforts et Rapidement

Soulagez votre Cruralgie et votre Dos

Sans Substances, Sans Efforts et Rapidement
Cruralgie : Causes, Traitement et Solution
definition cruralgie
La névralgie crurale est une inflammation du nerf crural produisant une vive douleur le long d'un des deux nerfs cruralgies, à l'avant de chaque jambe. La douleur est ressentie principalement dans la fesse et la cuisse du même côté. Parfois, en cas de forte irritation du nerf, la douleur peut s'étendre jusqu'au pied.
La douleur est souvent intermittente. L'inflammation se calmant spontanément au bout de quelques jours. Néanmoins, si rien n'est fait pour soulager le nerf, l'inflammation devient de plus en plus fréquente jusqu'à parfois devenir permanente et invalidante.
Plusieurs types de problèmes lombaires sont susceptibles d'être à l'origine de cruralgie. Dans la majorité des cas la cause est une hernie discale mais la cruralgie peut aussi être déclenchée par une discopathie ou dégénérescence du disque et par la formation d'ostéophytes ou "becs de perroquet" sur les vertèbres (arthrose). La cruralgie peut aussi survenir en cas d'accidents ou traumatismes qui touchent ce nerf
causes de la cruralgie
La cause principale de l'inflammation du nerf crural est donc la hernie discale. Trouver les causes de la cruralgie revient donc à trouver les causes de la hernie discale
Cependant, il convient de noter que l'inflammation du nerf crural n'est pas constante. Cela signifie que, pour une même pression exercée sur le nerf par la hernie, le nerf peut fonctionner normalement sans douleurs ou être inflammé et générer des douleurs. Combattre l'inflammation est donc une manière de dissiper rapidement la douleur
La hernie discale survient lorsque les cellules du disque intervertébral viellissent, se désèchent et ne sont plus régénérées et remplacées par des nouvelles cellules. Les tissus périphériques du disque perdent alors la capacité de contenir le noyau du disque qui sort du disque pour former la hernie
La cause principale de ce processus de viellissement cellulaire est un apport insuffisant en oxygène, en eau et en nutriments et une mauvaise évacuation du dioxyde de carbone au niveau cellulaire. Ces fonctions sont normalement accomplies par le système circulatoire et donc par le sang. Même si les disques vertébraux sont avasculaires (pas alimentés directement en sang) ils dépendent d'un afflux sanguin suffisant pour leur alimentation en oxygène, nutriments et eau. Ces échanges sont réalisés avec le sang par à un échange capillaire qui a lieu à travers la surface du disque vertébral. Le caractère avasculaire des disques intervertébraux les rendent d'autant plus vulnérables à un afflux sanguin insuffisant
Les disques vertébraux en bonne santé possèdent une contenance en eau élevée principalement en leur centre, dans le noyau mais également dans les tissus périphériques. Un disque bien hydraté est essentiel à sa santé à long terme. La quantité d'eau dans le disque n'est pas stable et varie sur un cycle de 24h. Il se désèche progressivement pendant la journée et se recharge en eau au repos, pendant la nuit. Une circulation sanguine suffisante dans le dos est essentielle afin de permettre au disque de se recharger en eau (un sang en bonne santé est composé d'eau à 90%). Si il manque d'eau, il se désèche et se détériore rapidement pouvant mener à une cruralgie
Au viellissement et à la déshydratation du disque s'ajoute le facteur des contraintes mécaniques sur le disque. Un disque en bonne santé est capable de supporter des forces de pression très importantes lorsqu'il est soutenu par une musculature détendue et équilibrée. Cependant, les muscles du dos portent habituellement de nombreuses contractures souvent inconscientes qui empêchent les muscles contractés de réaliser leur rôle en déplacant les forces sur le disque vertébral. D'autre part, ces contractures modifient les postures et mouvements naturels du dos. Enfin, ces contractures sont souvent plus prononcées d'un côté que de l'autre ce qui amène à la formation de déséquilibres dans les forces de pression qui s'exercent sur le disque menant vers la hernie discale et la cruralgie
traitement sciatique
La cruralgie est habituellement traitée avec la prise orale d'anti-douleurs, l'infiltration (injection de corticoïdes dans la vertèbre pour calmer l'inflammation), des exercices de kinésithérapie et la chirurgie.
La prise orale ou l'injection d'anti-inflammatoires ou de morphine peut diminuer l'intensité de la douleur à court terme mais ne fait rien pour résoudre le problème et consiste donc à le reporter dans le temps à l'aide de substances nocives et déséquilibrantes pour l'organisme.
La kinésithérapie est le seul mode de traitement classique qui peut, dans certains cas, apporter une amélioration à long terme de la pathologie. Ce traitement permet de corriger certains déséquilibres musculaires ou faiblesses musculaires qui sont en partie responsables du développement de la hernie et des pressions désaxées sur le disque et le nerf. Ce mode de traitement est néanmoins contraignant, demande beaucoup d'efforts et les progrès sont parfois très lents. D'autre part il est souvent déconseillé de faire de la kiné en période de crise de douleur car cela peut empirer la situation.
La chirurgie consiste, pour faire simple, à ouvrir le dos, couper la hernie et boucher comme on peut l'ouverture dans la périphérie du disque. C'est une intervention qui peut être éprouvante pour l'organisme, nécessite un repos total de 4 à 6 semaines après l'opération, mais surtout, elle souffre d'un très haut niveau d'échec ou de récidive. La raison est simple, le but de la chirurgie est de retirer ce qui exerce une pression sur le nerf, pas de corriger les causes qui ont amené à cette pathologie. Sans corriger la cause, la hernie réapparaît un peu plus tard au même endroit ou ailleurs, et avec elle la cruralgie
traitement efficace de la cruralgie
Traiter la cruralgie de manière efficace nécessite tout d'abord de soulager efficacement la douleur et d'apaiser le nerf. La prise de médicaments anti-inflammatoires ou anti-contractions est déconseillée car très nocive pour le système digestif et les reins (entre autres) et parcequ'il existe une alternative naturelle tout aussi efficace qui est la libération dans le système nerveux d'une dose d'endorphines qui ont les mêmes propriétés anti-douleur que la morphine.
Ensuite il convient de traiter la hernie discale à la base de la pression sur le nerf crural. Le traitement idéal de la hernie discale est un traitement qui favorise la résorption naturelle de la hernie tout en renforçant la santé du disque intervertébral. Ces buts sont atteints tout d'abord en augmentant l'afflux du sang et de l'infux nerveux autour des vertèbres et ensuite en détendant les contractures des muscles et ligaments en amont de la hernie discale car elles créent des déséquilibres et désaxent la force de soutien qui pressent sur le disque.
Augmenter la circulation sanguine et nerveuse autour du disque hernié et corriger l'axe des forces de pression sur le disque en relâchant les contractures musculaires du dos permet de favoriser autant que possible la résorption naturelle de la hernie dans le disque.
La Méthode Champ de Fleurs est à notre connaissance la méthode la plus efficace pour atteindre ces trois objectifs de manière simultanée, simplement et sans danger d'empirer la pathologie de la hernie et de la cruralgie. La méthode Champ de Fleurs présente plusieurs avantages par rapport aux modes de traitement classiques de la hernie discale et de la cruralgie.
Tout d'abord au niveau du soulagement de la douleur de la cruralgie. Le soulagement de la douleur est obtenu grâce à la décharge d'endorphines par le cerveau, par la détente des nerfs inflammés et par l'extinction naturelle de l'inflammation. L'effet de soulagement de la douleur par cette méthode est très efficace et a été étudié et confirmé lors de tests cliniques en Russie (voir ci-dessous).
Le soulagement de la douleur est ainsi obtenu de manière tout à fait naturelle. Contrairement aux anti-inflammatoires non stéroidiens et aux corticoïdes, les endorphines sont bénéfiques pour le système nerveux et le corps en général. Il est impossible de faire une surdose d'endorphines, au plus votre niveau d'endorphines est élevé, au moins vous serez sujet aux douleurs et inflammations. Pour un même niveau de compression du nerf cruralgie, au plus votre taux d'endorphines dans votre système nerveux est élevé, au moins le nerf cruralgie aura tendance à s'inflammer, s'irriter et donc déclencher des crises douloureuses. Vous pouvez donc enfin apaiser votre nerf naturellement et d'une manière bénéfique pour l'ensemble de votre organisme.
Ensuite, au niveau du traitement des causes qui ont mené vers le développement de la hernie discale et de la cruralgie. Le Champ de Fleurs agit à deux niveaux très importants.
Premièrement, la stimulation simultanée de tous les nerfs du dos relâche les contractures des muscles et des nerfs sans prise médicamenteuse. Ces contractures jouent un rôle très important dans la formation progressive de la hernie discale puisqu'elles déforment les postures et mouvements du corps et désaxent les forces de pression et de soutien qui s'exercent chaque jour sur les disques vertébraux.
Deuxièmement, cette stimulation produit un afflux sanguin très important dans la région du dos. Un afflux sanguin suffisant est crucial pour la santé des disques vertébraux qui dépendent de l'oxygène et des nutriments dans le sang pour leur maintien dans un état fort et sain.
Un autre argument en faveur de cette méthode est que, contrairement aux méthodes de soin traditionelles de la hernie discale, le Champ de Fleurs ne présente aucun risque pour la santé et aucun risque de détérioration de la pathologie.
Enfin, cette méthode est garantie par un remboursement complet en cas d'insatisfaction pendant trente jour. Elle ne présente donc aucun risque pour le corps mais également aucun risque pour le portefeuille

traitement efficace de la cruralgie
Un autre traitement efficace et naturel de la cruralgie s'appelle le Nubax. Cet appareil réalise une décompression ou distraction des disques vertébraux par un étirrement des vertèbres et permet ainsi de résorber les protrusions et hernies et supprimer la pression qui s'exerce sur le nerf crural.

Les résultats pour le soulagement de la cruralgie avec le Nubax sont excellents

Source : http://www.lesmauxdedos.com/mal-au-dos/cruralgie.html